Comment prendre soin de son cœur en période de fraîcheur?

0
1047
le froid et notre coeur

Comment prendre soin de son cœur en période de fraîcheur

le froid et notre coeur

Le froid représente un réel danger pour le cœur.

Il est un facteur déclencheur des maladies cardiovasculaires, perturbant le fonctionnement des vaisseaux et du cœur.

Afin de prendre soin convenablement de votre cœur, veillez à adopter un comportement sain pendant les périodes de froid.

La chute de neige est très fréquente dans beaucoup de régions de l’Europe. En France, pendant cette période qui couvre une partie du pays, la Fédération Française de Cardiologie (FFC) rappelle aux habitants, les dangers du froid sur la santé du cœur.

Pour appuyer ces faits, elle publie un communiqué le 21 janvier 2019, dans lequel elle souligne les risques que le cœur court pendant l’hiver, et donne des recommandations essentielles à suivre pour protéger son cœur.

Une marche dans le froid correspond à 100m de course.

Cette période comporte tous les risques de maladies cardiovasculaires.

« Chaque réduction de température de 1°C équivaut à une élévation de 2% du risque d’infarctus du myocarde dans les 4 semaines suivantes dont les 2 premières semaines constituent les périodes les plus à risque » souligne la Fédération Française de Cardiologie (FFC).

Ce qu’il faut également savoir sur les risques de froid, est que le corps doit dépenser plus d’énergie qu’il en faut dès qu’il doit faire un effort.

Ce qui entraîne une augmentation du rythme de battement du cœur. De ce fait, « le cœur augmente sa consommation en oxygène entraînant la contraction des vaisseaux et favorisant la coagulation du sang » rapporte la FFC.

Une coagulation qui peut entraîner par la suite un accident vasculaire cérébral (AVC) ou une crise cardiaque.

Selon la professeure Claire Mounier-Vehier, cardiologue au CHU de Lille et présidente de la Fédération Française de Cardiologie (FFC), une marche dans le froid équivaut à une course de 100m.

Durant cette marche dans le froid, « les artères coronaires se contractent, ce qui peut causer une rupture des plaques d’athéromes.

Cette situation peut entraîner ainsi un accident aigu par thrombose » rapporte l’expert.

Évitez les efforts brutaux et couvrez-vous chaudement

Généralement en période hivernale, et surtout quand les températures baissent, vous devriez être prudent lorsque vous fumez ou si vous êtes souffrants d’une maladie cardiaque ou vasculaire comme l’hypertension artérielle, l’insuffisance cardiaque, une maladie des valves cardiaques, une angine de poitrine, une arythmie, une angine de poitrine, si vous avez des antécédents d’infarctus du myocarde ou d’AVC, si vous êtes stressés.

Les personnes âgées de plus 70 ans doivent aussi être prudents, car selon la Fédération Française de Cardiologie, lorsqu’on vieillit, l’organisme n’a plus cette capacité de s’adapter aux variations de température.

Pour éviter tout risque d’accident cardiovasculaire pendant l’hiver, vous devriez tenir compte de ces 4 conseils de la Fédération Française de Cardiologie (FFC)

    • Vous devez bien vous couvrir, spécialement la tête et les extrémités du corps, surtout en ce qui concerne les hommes chauves car ils sont exposés à un risque accru d’accident cardiaque.
    • Ne faites pas d’effort brutal dans le froid sans vous échauffer à l’avance pour adapter votre organisme au froid, comme faire quelques exercices à l’intérieur, ou déneiger sa devanture.
    • En cas de pic de pollution associé à des températures froides, limiter vos activités, car une augmentation du risque d’infarctus est entraînée par les microparticules et le monoxyde d’azote.
    • Restez attentif au moindre symptôme : essoufflement ou douleur thoracique à l’effort, sensation d’oppression au niveau de la poitrine, vertiges, palpitation. Alertez votre médecin au moindre soupçon.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here