MALADIE CARDIAQUE : Manger 3 portions de légumineuses par semaine..

1
1334

 

MALADIE CARDIAQUE : Manger 3 portions de légumineuses par semaine réduit de 10 % le risque de maladie cardiaque

La consommation régulière de légumineuses comme les flageolets, les lentilles, ou encore les pois, réduit le risque de maladies cardiovasculaires, de maladies coronariennes ou encore d’hypertension artérielle.

Un grand nombre de sportifs l’ont bien compris et optent de plus en plus pour un régime à base de protéines végétales.

Plusieurs analyses prouvent en effet, que manger des légumineuses apportent énormément de bénéfices pour la santé, mais aussi et surtout pour la santé cardiaque, selon un article paru dans la revue « Advances in Nutrition ».

Les auteurs de l’article en question rappellent que la principale cause de décès est la maladie cardiovasculaire. De plus, c’est également celle-ci qui entraîne le plus de dépenses de santé. Le Dr Hana Kahleova, l’auteur principal, n’hésite pas à réaffirmer l’importance des stratégies nutritionnelles.

Celles-ci, sont, en effet, peu coûteuses, et ont largement fait leurs preuves dans le rôle préventif de ce type de maladies.

Il est préférable de consommer des légumineuses riches en fibres et en protéines végétales comme les pois chiches, les lentilles, ou encore les haricots. En effet, ceux-ci contiennent différents macronutriments, sont faibles en acide gras et possède un indice glycémique très faible.

Haricots Verts, À Vendre, Marché

De plus, le fait de consommer ce type de légumineuses est de plus en plus recommandé dans la prévention et la gestion du diabète de type 2 et de nombreuses maladies cardiovasculaire (MCV). Ainsi, l’American Heart Association (AHA), aussi connu sous le nom de Société canadienne de cardiologie et la Société européenne de cardiologie recommande fortement la consommation régulière de légumineuses telle que le soja, les arachides ou les haricots frais dans le but de le cholestérol LDL, mais aussi la pression artérielle, ou encore afin d’améliorer le profil global des lipoprotéines.

Les directives sur le diabète recommandent aux diabétiques, eux aussi, de consommer un apport régulier en légumineuses alimentaires, dans le but d’obtenir un meilleur résultat au moment du contrôle glycémique dans un premier temps, mais également, pour la pression artérielle ainsi que le maintien du poids corporel.

symptomes hypertension

Rappelons qu’un apport élevé en légumineuses ,c’est un risque réduit de 10% maladies cardiovasculaires

Les recherches et analyses de plusieurs chercheurs ayant travaillés sur 28 études de cohorte prospectives, évaluant la consommation de légumineuses sur le risque de maladies cardiométaboliques et les marqueurs associés démontre que la relation entre un apport en légumineuses et la mortalité des maladies cardiovasculaires, du diabète, de l’hypertension et / ou l’obésité existe belle est bien, et que celle-ci a de l’incidence sur l’analyse global.

Selon cette méta-analyse, les personnes ayant consommés le plus de légumineuses présentes un risque réduit de maladies cardiovasculaire, coronariennes et d’hypertension de près de 10% par rapport aux consommateurs les plus faibles.

Plusieurs chiffres sont ressortis suite à cette études, en comparant l’apport le plus élevé à l’apport le plus faible de légumineuses alimentaires, la réduction du risque est présente à différents degrés.

legumes

On obtient donc une réduction des risques de maladies cardiovasculaire de (MCV) de 8 %, d’une diminution des maladies coronarienne de prêt de 10 %, ainsi que de 9 % pour l’hypertension et enfin une diminution de 13 % pour les risques liés a l’obésité.

Néanmoins, cette étude ne démontre pas la réduction de risque d’infarctus du myocarde, d’accident vasculaire cérébral et de diabète, de même pour le décès par maladie cardiovasculaire ou AVC.

Pour conclure, les différentes études récentes confirment qu’un apport élevé en légumineuses réduit l’incidence des maladies cardiovasculaires, coronariennes, d’hypertension ainsi que d’obésité (à un moindre degré de certitude).

De plus, les chercheurs menant l’étude rappellent « Les haricots et autres légumineuses sont bénéfiques pour la santé cardiovasculaire, car ils sont riches en fibres, protéines végétales mais faibles en matières grasses, en cholestérol et sont à faible indice glycémique ».

En réalité, la consommation moyenne de légumineuses dans les pays riches s’élève à 1 portion par semaine, contre une recommandation d’environ 3 portions selon les chercheurs. Par définition, manger des légumineuses régulièrement ne sera que bénéfique pour votre santé. Sous forme de soupe, de purée ou même cru, ceux-ci vous aiderons à rester en forme et en bonne santé peut importe les saisons !

Suivez tous les conseils du Docteur Jaquier pour votre alimentation bénefique à votre sante cardiovasculaire

C’est par ici, bonne ecoute!!

1 COMMENTAIRE

  1. Bjr Brigitte,je vous serai trés reconnaissant, de me faire parvenir la méthode naturelle pour le traitement définitive de HTA, en remplacement du traitement par béta-bloquants(Hytacand 8/12.5 mg), à raison d’un cp/jr, ce traitement m’a été prescris depuis 2007, qui a été la cause de multiples problèmes a savoir:vie sexuelle, palpitations, nbre pouts entre 50à 55/mn et rarement 60. Merci bcp

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here